C’est dans les locaux de son siège sis dans la commune de Kaloum à Conakry, que Web Fontaine a offert ce mardi, un chèque de 48 millions de francs guinéens à la Fondation pour la protection sociale, maternelle et infantile (Prosmi), de la première Dame de la République, Hadja Djené Condé.

Par ce geste, Webb Fontaine, en charge de la mise en place effective du guichet unique du commerce extérieur de Guinée (GUCEG), vient remplir l’une de ses obligations sociales.

Mamoud Diané

Après avoir fait la remise, Mamoud Diané, directeur de Web Fontaine a expliqué le choix de la Fondation par la convergence des visions et la solidité des actes posés. « La fondation évolue dans plusieurs activités qui ont bien évidemment retenu notre attention. C’est à la suite de cela que tenant compte de notre vision qui est conforme à tout ce qu’elle est en train de faire sur place, nous avons décidé de faire bénéficier à la fondation prosmi de nos gestes. Venir en aide à sa vision et à sa mission », a-t-il laissé entendre

Avant de promettre que cette action n’est qu’ « une première. Nous comptons faire ce geste chaque trois mois au maximum au bénéfice d’autres ONG, mais aussi éventuellement encore pour la même fondation ».

Kerfala Kaba


Kerfala Kaba, directeur exécutif de la fondation pour la protection sociale, maternelle et infantile, qui a conduit la délégation, a dit être animé par : « un sentiment de fierté. Parce que comme le DG l’a dit, nous avons été choisis sur la base de ce que nous faisons sur le terrain. Mais c’est également un sentiment de satisfaction. Parce que ce ne sont pas toutes les entreprises dans notre pays qui font face à leurs obligations sociales. »

« La requête qui avait été formulée auprès de Webb Fontaine, c’était pour qu’elle nous accompagne dans la réalisation d’un panel de haut niveau sur les activités génératrices de revenus de la femme spécifiquement dans le milieu rural. C’est à cela que ce montant va servir », a-t-il par ailleurs rappelé.

Assurant enfin que l’argent sera utilisé à bon escient, il a invité « toutes les autres entreprises du pays à faire face à leurs obligations sociales ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com