La Plate-forme des Jeunes Leaders pour la Démocratie et le Développement (PJDD)-Conakry a conjointement animé à Conakry ce Mardi 17 août, une conférence de presse avec la P.N.J.D.D (Plate-forme Nationale des Jeunes Leaders de l’Axe pour la Démocratie et le Développement). L’objectif était de faire le point sur les activités qui ont été menées par la plateforme en collaboration avec la « Baïonnette Intelligente » et autres ONG. Mais aussi et surtout présenter le tout nouveau bureau exécutif de la PJDD Conakry.

A cette occasion, Ibrahima Diallo nouveau président PJDD/Conakry est revenu sur la crise interne qui a d’ailleurs suscité son arrivée à ce poste. Selon lui, « le premier et ancien président de la PJDD Conakry qui a tenté de modifier les textes pour s’octroyer un troisième mandat illégal à été stoppé net par la majorité des membres fondateurs. Cela a créé une crise qui a été démocratiquement géré ».

Avant de préciser : « Il a changé les statuts et règlements de notre plateforme. Ensuite, il a changé la durée du mandat, au lieu de deux, il a fait 4 ans et il a déverrouillé la délimitation du nombre de mandats ».

Plus loin Ibrahima Diallo a ajouté ceci: « Notre combat, c’est pour l’alternance. Mais si au sein de notre bureau il n’y a pas d’alternance, est-ce qu’on peut mener un combat démocratique contre les autres ?… Il y a eu des tiraillements et finalement comme c’est la démocratie, la majorité a décidé de sanctionner le président pour trois mois et de mettre en place un bureau provisoire qui a piloté les élections qui ont conduit à la mise en place de ce nouveau bureau ».

A noter que ce nouveau bureau exécutif élu pour 2 ans a pour mission entre autres d’œuvrer pour l’unité des jeunes de l’axe; œuvrer pour la création des foyers de seconde chance ou centre de réinsertion sociale; œuvrer pour la gestion pacifique des manifestations sociopolitiques et la limitation des violences électorales.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com