Dans le cadre de la riposte nationale contre l’épidémie à virus Ebola, les promoteurs du projet d’exploitation de Bauxite à Boké composé de : la société USM pour la logistique intégrée, la société minière de Boké (SMB) pour la construction et l’exploitation de la mine dans les sous-préfectures de Tanéné et de Kanfarandé et Winning Alliance Port (WAP) pour la construction et l’exploitation du port fluvial à Katougouma ont, depuis plusieurs mois adopté une stratégie comprenant la Communication, la Prévention et la formation de son personnel et des communautés riveraines au projet.

Les directives ci-dessous prouvent à suffisance que ce consortium de sociétés (SMB, UMS et WAP) observe le concept de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) minières dans leur zone d’implantation.

Contact avec la croix rouge de Boké (intervention seulement si cas avéré)

A appliquer et à contrôler :

Mesures générales

  • Ne pas assister à des enterrements
  • Rendre compte de tout, cas de fièvre anormale ou de fatigue inhabituelle
  • Pas de salutations par contact
  • Désinfecter les zones d’habitation
  • Distribution de savon et de javel aux populations environnantes
  • Afficher les pictogrammes de prévention sur Ebola (ci-dessous) aux points stratégiques
  • Faire de l’information auprès des villageois (qui sont aussi pour la plupart des ouvriers pour les chantiers)

Mesures sur site :

  • Rappel le matin aux Tool BoxMeeting de la dangerosité rapprochée d’EBOLA
  • Nettoyer cabines engins avec produit chloré chaque matin
  • Surveiller les zones d’hygiène (toilettes, points d’eau)
  • Obliger le lavage des mains et des semelles lors des entrées – sorties des chantiers + contrôle température au thermo flash (idem dans villages)
  • les agents de contrôle portent masques, lunettes et gants.

    Bien avant la manifestation du virus à fièvre Ebola dans la préfecture de Boké, le consortium a réalisé certaines actions communautaires pour la prévention du virus Ebola dont entre autres, le Cordon sanitaire dans la zone d’intervention (Mine et Port) qui va de la prise de la température quotidienne, la distribution des dispositifs de lavage des mains, la sensibilisation sur les méfaits et les modes de contamination de la maladie ainsi qu’au suivi journalier des mouvements du personnel sur les sites.

    L’utilisation appropriée de ces trois axes que sont la prévention, la communication et la formation amène l’ensemble des personnes sur ces sites à vivre consciemment sans peur ni crainte.