L’opposition guinéenne projette de marcher ce lundi. Le hic ? Aucune autorité de Conakry n’a été saisie pour autoriser cette marche au grand dam de la loi en la matière. Ce qui constitue « une défiance de l’autorité de l’Etat, parce qu’en flagrant des dispositions du code pénal en ses articles 106 ; 108 et suivant », a réagi, sur les médias d’Etat, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara.

Ainsi le gouverneur rappelle la « nécessité pour tous de se mettre en conformité avec la loi, autant vous saurez respecter la loi, autant nous saurons vous respecter ;  Autant nous ignorons la loi, autant elle se montrera à nous dans toute sa rigueur ».

Focus de Guinee7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici