A la faveur des consultations nationales sur la constitution, organisées par le Premier ministre, à l’initiative du président de la République, la centrale syndicale USTG version Abdoulaye Sow a rencontré, ce vendredi, Dr Ibrahima Kassory Fofana, à Conakry. 

Après la rencontre, Abdoulaye Sow a déclaré : « Dans son exposé, il (le Premier ministr0e, Ndlr) a évoqué la nouvelle constitution et les élections législatives. Nous n’avons pas pu nous prononcer sur ce sujet, parce qu’il a dit qu’il n’y a pas de projet pour l’instant ».

Et d’informer, par ailleurs, que : « Nous avons d’abord introduit en disant que pour qu’il y ait la paix dans un pays, il faut le dialogue. Celui qui n’aime pas le dialogue n’aime pas la paix ».

Citant quelques faits dont ils ont été victimes récemment, il a fait comprendre que : «Nous, nous sommes venus en tant que centrale syndicale, pour évoquer nos préoccupations ; nous sommes persécutés sur le terrain (…) Aujourd’hui, on nous envie pourquoi ? Parce que nous sommes une centrale qui joue son rôle régalien, celui de défendre le travail et les travailleurs, en toute liberté. Nous ne sommes inféodés à personne. Nous sommes libres, mais responsables. Et nous aimons notre pays ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com 

Publicités

Laisser un commentaire