La fédération guinéenne de football a désormais un sponsor. Il s’agit du groupe BTP GUICOPRES de Kerfalla Camara KPC. La cérémonie de signature de ce partenariat d’une durée de 4 ans pour 60 milliards soit 15 milliards de francs guinéens par an, a eu lieu, vendredi au siège de la FEGUIFOOT à Kaloum.

Cet accord vise selon Mme Sy Mariame Satina, présidente du CONOR, d’appuyer la Fédération Guinéenne de Football dans l’organisation des compétitions nationales et des rencontres internationales.

Le Président Directeur Général du groupe GUICOPRES, Kerfalla Camara KPC, a estimé que « c’est une fierté de me trouver en votre compagnie pour célébrer la signature de la convention de sponsoring liant le groupe Guicopres et la FEGUIFOOT. Comme vous le savez, le football est fédérateur et contribue à l’épanouissement de la jeunesse guinéenne. Toutefois, le football guinéen fait face à plusieurs défis dont entre autres le développement des infrastructures, le soutien financier au football professionnel, et la professionnalisation des acteurs. Ce partenariat entre le groupe GUICOPRES et la FEGUIFOOT apporte quelques outils et moyens supplémentaires pour faire face aux défis précités», a indiqué celui qui est par ailleurs le président du Hafia football club.

« Nul doute monsieur le président que vous avez soutenu sans faille le football de notre pays. Vous avez offert aux préfectures de Boké, Kindia, Labé et Coléah des stades de proximité ; sans oublier la réfection du siège de la ligue professionnelle. En effet, par la signature de cet accord, nous scellons un partenariat qui fera très certainement que plusieurs autres entreprises vous emboitent le pas afin que la fédération guinéenne de football dispose de plus de moyens pour satisfaire aux nombreux besoins des acteurs du football dans notre pays. En tant que partenaire, nous devons chacun œuvrer pour que les idéaux qui ont sous-tendu la conclusion de cet accord constituent à tout moment le ciment qui renforcera sa mise en œuvre de façon loyale et sincère », a dit la présidente du Comité de normalisation de la FEGUIFOOT.

Et de rassurer : « Pour ma part, l’engagement que le Conor prend vis à vis de vous est que toutes les obligations auxquelles nous avons souscrites dans cet accord que nous allons signer seront respectées à votre totale satisfaction. Parce que nous sommes convaincus que c’est seulement à ce prix que notre partenariat s’inscrira dans la durée et sera un catalyseur pour l’attraction d’autres partenaires. Au moment où nous signons cet accord, plusieurs jeunes footballeurs attendent pour démarrer leur compétition. Nous avons l’obligation de les aider car seules les compétitions peuvent révéler les talents et les rendre performants. »

Thierno Abdoul Barry pour guinée7.com