Lamine Sangaré, président Cepi de Labé

A 72 heures des législatives couplées au referendum, un incendie s’est déclaré dans le bloc administratif de la préfecture, qui abrite actuellement la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Labé. Les flammes ont été vite circonscrites grâce aux sapeurs-pompiers rapporte le correspondant de guinee7.com.

C’est aux environs de 20 heures, dans la soirée de mercredi 26 Février 2020 qu’un feu d’origine encore inconnue s’est déclaré au siège de la préfecture de Labé. Depuis le début des manifestations liées aux élections, la CEPI de Labé s’est vue dans l’obligation de changer de siège après plusieurs menaces et de tentatives d’attaque. Initialement installée dans le quartier Pounthioun, secteur N’diolou, la CEPI de Labé a fini par s’installer dans le bâtiment du bloc administratif de la préfecture. Ce mercredi, le bureau qui lui sert désormais de siège à pris feu.

Si l’origine de l’incendie reste pour l’heure inconnue, les autorités administratives elles, évoquent la thèse d’un incendie criminel. « Des inconnus sont passés derrière le bâtiment, ils ont cassé les vitres et mis le feu dans le bureau. Constatant la fumée, le gardien est venu aux nouvelles et a vite alerté les pompiers qui sont arrivés aussitôt pour limiter les dégâts. Dans le bureau où le feu a été mis, il n’y avait que le reste des cartes d’électeurs et quelques documents des agents de la CEPI. Il n’y avait pas du matériel électoral à l’intérieur » a confié le préfet Elhadj Safioulahi Bah.

Cependant, le Président de la CEPI, Elhadj Lamine Sangaré lui, parle d’autre pertes plus importantes : « Nous avons perdu tout le matériel informatique, des documents administratifs, tels que le découpage, la composition de certains bureaux de vote. Présentement je suis sur le rapport qui est incessamment attendu à la CENI centrale. »

Les observateurs se posent la question de savoir comment le siège de la préfecture a pu être attaqué pendant plusieurs PA militaires sont aux alentours. Le PA de la banque centrale se trouve à moins de 20 mètres, celui de la résidence du préfet également. Le 3ème PA le plus éloigné, celui de la gendarmerie,  se trouve à environs 50 mètres.

Sam Samoura pour Guinee7.com

Publicités