Abidjan inaugure son troisième pont sur la lagune Ebrié et voilà que les partisans de Sydia Touré crient au triomphe. Sans aucune vergogne ils s’attribuent cette réalisation comme si c’était Sydia Touré en personne qui avait construit cet ouvrage.

Florilège des réactions de l’UFR sur les réseaux sociaux (telles quelles, coquilles comprises) :

Ousmane Fédérateur Yattara : « la cote d ivoire avance, Alhassane Ouattara un ami proche et ex collègue de sidya touré , boss dur pour son pays , comme dit sidya touré la présidence n est pas un lieu d apprentissage , mais bon en guinée on préfère donner plus d importance à d autres considérations qu à notre développement »

Saikou Yaya Barry (député de son état, excusez du peu) : « voici ceux qui bossent pour leur pays. si SIDYA arrive et comme il doit arriver au pouvoir, les guinéens vont regretter pour quoi ils ont attendu si longtemps pour le mettre au pouvoir. »

Souvenez-vous, les apôtres de l’UFR n’ont qu’un seul horizon, un seul programme, un seul modèle, une seule référence : la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara. Un article avait d’ailleurs très bien décrit l’abyssal complexe que ce parti nourrit vis à vis du voisin ivoirien.

Dites-moi, Sydia Touré a été Premier Ministre de la Guinée du 9 Juillet 1996 au 8 Mars 1999 (2 ans et 8 mois). Au début de son mandat il a même cumulé le portefeuille de Ministre de l’Economie et des Finances. Combien d’échangeurs, de ponts, de routes, d’hôpitaux, d’écoles et d’usines a-t-il construit ?

Balakhissa Samoura

Publicités