Mandjou Camara, sous-préfet de Collet, localité située dans la préfecture de Télimélé, a été interpellé puis écroué sur ordre du préfet, Mouloukou Souleymane Camara. Cette décision serait due au fait que le sous-préfet aurait refusé de donner un bœuf, lors de la visite d’un membre du gouvernement. Comme l’avait exigé le préfet.

Ce geste de Mouloukou Souleymane Camara est illustratif de l’abus de pouvoir, dont font montre les administrateurs territoriaux dans le pays  profond. Sinon comment comprendre qu’un sous-préfet se fasse écrouer pour n’avoir simplement pas pu contribuer à la quête organisée par le préfet de
Télimélé, lors de la visite d’un ministre dans la préfecture.

Il faut se demander à quoi étaient destinés tous ces bœufs offerts par les autres sous-préfets de la région qui, eux, se sont acquittés de cette contribution exigée par Mouloukou Souleymane Camara. Cela démontre à suffisance que les vieilles habitudes ont la vie dure dans notre pays. Au moment où nous allions sous presse, le préfet de Télimélé avait été convoqué par le gouverneur de Kindia, pour tirer au clair cette affaire.

In L’Indépendant

Publicités

Laisser un commentaire