Alpha Condé, selon nos informations, voulait nommer Tibou Kamara –qui, soit dit en passant, a mangé à tous les râteliers des régimes depuis Lansana Conté-, à la tête de la direction de la communication et de l’information (DCI) de la présidence de la République. Le poste qu’occupait l’actuel ministre de la Communication, Rachid N’Diaye. Mais le président Condé a été stoppé net par son parti, le RPG, dont de nombreux membres étaient en fronde contre lui. Ils reprochaient à l’époque, le président Condé de ne ‘‘penser’’ qu’à ceux qui lui ont dit des mots déplacés, laissant en rade ses vrais militants.

Alpha Condé recule, et se prépare à la riposte qu’il réussit d’ailleurs en disant ses 4 vérités aux frondeurs et à leurs parrains. Entretemps, il éloigne physiquement Tibou Kamara de lui, tout en gardant le contact permanent.

Maintenant que les choses semblent se calmer au sein du RPG, les plus durs ont été anéantis. Il ramène son poulain qui, selon nos informations, a joué un grand rôle dans le rapprochement Alpha Condé/Cellou Dalein. Une mission réussie qui, semble-t-il, doit être récompensée par un poste stratégique soit dans le gouvernement-ce qui ne serait pas facile, vu la tension entre le Premier ministre et Tibou-, soit près d’Alpha Condé.

Cette dernière option est la plus plausible. Surtout que le poste de directeur de la communication et de l’information est encore vacant à la présidence de la République. Et comme par hasard, ce poste sied bien au profil de Tibou.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

 

Publicités

Laisser un commentaire