Se prononçant sur les indemnités accordées aux anciennes gloires guinéennes, Sanoussy Bantama Sow en faisant allusion à Titi Camara, a déclaré: « aujourd’hui, qui peut comparer Souleymane Chérif, premier ballon d’or africain à un sportif guinéen ? Moi je dis que c’est insignifiant. (…), Ce qui est plus choquant, c’est quand certains, ils ont eu la possibilité de faire ce qu’on fait, mais ne l’ont pas fait (…) »

Aboubacar Titi Camara, ancienne gloire du syli national et ancien ministre des Sports a fait une réplique aux propos du l’actuel ministre des sports. Il l’a fait, ce vendredi 5 juin 2020 chez nos confrères de la radio espace FM. D’abord, « Je me suis senti offensé. (…) Chaque époque a une correspondance générale, a ses fortunes diverses. Et, le football ne fait pas l’exception », a-t-il fait remarquer.

« Moi, Je ne chercherai jamais à me comparer à El Hadj Chérif Souleymane qui a été ballon d’or en 72 qui a représenté la Guinée dignement, qui a représenté l’Afrique, même le monde entier. Il a été mon sélectionneur, il a été mon entraineur, il a été mon instituteur et il est de la même génération que ma maman. Je ne peux pas me permettre de me comparer à El hadj Souleymane Chérif », a répliqué Titi Camara, l’ancien capitaine du Syli national. 

Cependant, « à l’instar des pionniers de l’indépendance, le célèbre Hafia football club, nous sommes tous unanimes là-dessus, il n’y a pas de discussion, ce n’est pas un simple démagogue qui est parachuté qui viendra pour diviser la famille du football. Nous avons beaucoup de respect pour nos aînés, nos tontons. Quand un imposteur (ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow) parle, il y a des ministres, on ne peut pas les comparer», mentionne-t-il.

Plus loin Titi Camara soutient que : « le football guinéen ne se résume pas au Hafia 77.» Et il accuse : « Bantama a une haine viscérale contre moi. Bantama et moi c’est comme si vous comparez une Porsche à un magbana. »

Bhoye Barry pour guinee7.com

002224 628 705 199   

Publicités