Comme annoncé, le tournoi de football des partis politiques organisé par les structures CMP2 (Club des Métis pour la Prévention des conflits et le Maintien de la Paix) et WAC (Wassolon Agency Communication), a bel et bien démarré au stade de proximité de Nongo (Ratoma), ce dimanche 29 septembre.

Mais contre toute attente, cette compétition pourtant placée sous le thème “le fair-play sportif au service de la stabilité et de la paix”, a démarré par la signature de forfait d’une des formations les plus attendues dans cette compétition.

Tenez-vous bien, l’équipe du Parti au pouvoir (RPG arc-en-ciel) qui était sensée jouer en match d’ouverture contre la NGR (Nouvelle Génération pour la République), ne s’est pas présentée au stade.

Selon Mamadou Oury Diallo, président du CMP2, “nous apprenons que les jeunes avaient formé leur équipe au RPG, mais que les responsables du parti n’avaient pas réuni les moyens financiers pour qu’ils fassent les entraînements dans un premier temps, acheter les maillots et pouvoir se déplacer venir jouer. C’est incroyable que cela soit venu du parti au pouvoir mais c’est ça la réalité. Le RPG était absent pour l’ouverture, donc du coup il est éliminé par forfait, les autres se sont engagés à jouer ce tournoi”.

Pour rappel, le principal parti de l’opposition (UFDG), bien avant le tirage au sort, a décidé de ne pas prendre part à cette compétition, sous prétexte que ses jeunes sont occupés au renforcement des structures du parti à la base.

Par ailleurs cette cérémonie d’ouverture a connu la présence des représentants des institutions nationales, des leaders politiques, des acteurs de la société civile et tant d’autres.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

Publicités

Laisser un commentaire