Ce vendredi à Conakry, la police nationale sous l’égide de son directeur général, le Gal Ansoumane Camara alias Baffoé, a fait le compte rendu de ses activités trimestrielles.

L’officier s’est exprimé sur l’évasion, le weekend dernier, de Mohamed Sidy Diallo, présumé cerveau de l’enlèvement de de l’opérateur économique, Dansoko.

Selon lui, « Sidy Diallo s’est évadé. Il n’est pas le premier. Vous savez, tous les grands bandits qu’on arrive à arrêter s’évadent. Qui sait si ce n’est pas ce qui se retourne contre nous ? Parce que les gens nous tirent dessus ».

Avant de préciser qu’en tant qu’agent de police, « on constate les infractions, on rassemble les preuves. S’il faut, on arrête et on met à la disposition de la Justice qui juge et qui défère. Vous savez que Mohamed Diallo a été arrêté. Il était le cerveau principal du kidnapping de monsieur Dansoko. Il a été arrêté par nos services, déféré régulièrement. On a appris ces jours-ci de la même manière que vous, qu’il s’est évadé. Mais puisque nous, notre travail c’est continuel, on est encore à sa recherche. Puisque déjà c’est un homme averti, certainement il est sorti avec une autre stratégie. Mais puisque la police aussi a plusieurs stratégies, on a même des stratégies à l’international. Parce que nous sommes membres de l’Interpol, nous sommes à sa recherche et quand il sera arrêté, vous serez informés au moment opportun ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com