Jeudi 3 juin 2021, au tribunal de première instance de Dixinn, s’est poursuivi le procès de Kadiatou Diallo (DK) contre Ousmane Gneloy Diallo. A l’issue des débats, réquisitions et plaidoiries, le tribunal a rendu son verdict dans cette affaire.

Dans son verdict, le juge Charles Wright, sur l’action publique, a déclaré  Ousmane Gneloy Diallo, coupable des « délits de menaces de mort réitérées, d’injuste » contre  Kadiatou Biro Diallo et l’a condamné à 5 ans d’emprisonnement et au payement de 2 millions GNF d’amende.

Ensuite, le tribunal a ordonné son interdiction à un emploi administratif, au port ou à la détention d’une arme, être membre de la délégation guinéenne à l’étranger, l’accès aux réseaux sociaux, et a ordonné le maintien du mandat d’arrêt en cours…

Sur l’action civile, il a condamné Gneloy au paiement de 5 000 francs symboliques. Et a ordonné la publication du présent arrêt dans la presse.

Un peu avant le verdict, sur le mandat d’arrêt délivré contre Ousmane Gneloy Diallo à l’audience précédente, selon le procureur, la brigade de recherche de Kipé à travers son commandant, Lieutenant Aboubacar Sidiki Tounkara, a transmis un procès-verbal de recherche infructueuse  au tribunal.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199