Un précédent article paru sur Guinee7.com a annoncé la rupture entre le Parti pour le Progrès et le Changement (PPC) et l’Union des Forces du Changement (UFC) d’Aboubacar Sylla ancien porte-parole de l’opposition dite républicaine. Le chargé de communication de ce dernier a réagi au micro de Guinee7.com à ce sujet.

Le PPC a, en plus, annoncé son arrivée au sein de l’opposition dite républicaine. D’une manière ou d’une autre, l’UFC minimise ce départ.

“En fait c’est des gens qui avaient déjà quitté le parti et qui ont été remplacés au sein du bureau exécutif. C’est un non-événement, d’autant plus que ces responsables n’étaient plus responsables du parti. Depuis que nous avons constaté qu’ils ne participent plus aux réunions, nous avons tiré toutes les conclusions, en les remplaçant dans le bureau exécutif”, annonce Bangaly Kéïta, responsable de communication du parti d’Aboubacar Sylla.

Plus loin, Bangaly Kéïta laisse entendre que son parti s’est plutôt désengorgé à travers ces départs : “Ce sont des circonstances qui interviennent dans toutes les formations politiques, il y a des départs et des arrivées. Ceux qui sont partis n’avaient aucun poids, c’était des boulets que le parti traînait, des personnes qui devenaient gênantes pour le parti… La dernière décision qui a remplacé le président dudit parti est de février”, fait-il savoir.

L’UFC s’est démarquée depuis quelques temps des démarches de l’opposition dite républicaine ; pas de manifestations, ni de critiques acerbes à l’égard du gouvernement.

Alpha Mady pour Guinee7.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici