C’est dans une ambiance conviviale que s’est tenu, le lancement du Trophée Protecteur des Arts et de la culture 2013, doté du Prix BICIGUI Amis des Arts, au siège de la BICIGUI à Kaloum, le jeudi 21 novembre dernier. Etaient présents à cette rencontre, entres entre, Mme Condé Djéné Kaba, Première Dame ; l’épouse du Premier Ministre ;  la Directrice du Petit Musée, Mme Bangoura Fifi Tamsir Niane ; le Directeur général de la BICIGUI, M. Mangafodé Touré ; le  Gouverneur de la Banque Centrale, Lounceny Nabé ;  le Président d’honneur du jury Djibril Tamsir Niane.

Cette initiative de la BICIGUI ET du Petit musée a drainé du beau monde. Et pour la circonstance, l’intérieur de la BICIGUI avait changé d’aspect. En effet, on a constaté  que les œuvres des différents artistes en compétition  étaient exposés et le public, émerveillé ne se lassait pas de faire des commentaires élogieux à l’endroit de ces artistes.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur Général de la Bicigui, Mangafodé Touré,  a déclaré avec plein d’enthousiasme : ‘‘La Bicigui est le premier réseau bancaire de notre pays et dispose d’une forte implantation à Conakry comme à l’intérieur du pays. C’est un maillage de 25 agences, bientôt 30, 22 guichets automatiques de banques, 320 collaborateurs au service de 80 mille clients. Nous sommes aujourd’hui comblés de joie pour l’honneur que vous nous faites, en dépit du calendrier chargé, de venir présider la cérémonie de lancement du 1er trophée Protecteur des arts et de la culture doté d’un grand prix BICIGUI AMIS DES ARTS. La BICIGUI, membre du Groupe BNP PARIS BAS, est reconnue aujourd’hui comme un acteur économique majeur en Guinée et une  banque citoyenne ayant des responsabilités environnementale et sociale évidentes. A travers cette présente cérémonie, elle souhaite aussi être reconnue comme un acteur majeur dans l’accompagnement de la promotion de l’art  et de la culture en république de Guinée. Votre présence témoigne de votre volonté de participer activement au renouveau de l’art et de la culture dans notre pays.’’

Le DG de la BICIGUI

‘‘Nous sommes rassurés  parce que nos actions en faveur des arts et de la culture en relation avec le Petit Musée sont conformes à la vision du Chef de l’Etat…’’

Jean Louis Menan Kouamé, Directeur Général adjoint de la BICIGUI dans la foulée a ajouté : ‘‘La BICIGUI accompagne ses clients depuis près d’un quart de siècle en Guinée et dans ce contexte, notre banque s’efforce d’être au service de l’économie guinéenne et de ses acteurs, c’est-à-dire l’Etat, les entreprises, les institutionnels, les professionnels et les clients particuliers. Notre Groupe nous enseigne toutefois la nécessité d’allier notre mission de service à l’économie réelle dans nos pays d’implantation à un vrai esprit de responsabilité sociétale de l’entreprise.  La présente cérémonie  est un symbole dans un environnement relativement difficile surtout si l’on considère les tendances conservatrices de nos sociétés et les difficultés inhérentes à l’action entrepreneuriale, à la crainte de l’innovation par un milieu artistique au passé certes glorieux mais menacé de rester dans un sommeil profond. Nous voulons modestement donner de la lumière à l’art plastique en Guinée.’’

Et a conclu : ‘‘Nous sommes rassurés  parce que nos actions en faveur des arts et de la culture en relation avec le Petit Musée sont conformes à la vision du Chef de l’Etat pour la sauvegarde des acquis sociaux, le développement de l’artisanat et le rayonnement de notre pays.’’

Le  directeur national de la culture, Jean Baptiste Williams a tout simplement remercié la BICIGUI qu’il a qualifié d’ ‘‘amie des chiffres et des arts’’.

Mohamed Salif Keita, journaliste, Président du Jury a lancé en ces termes : ‘‘nous avons passés 9 ans à promouvoir les arts plastiques, je suis très heureux que la Bicigui reprenne le flambeau et que cela puisse permettre aux artistes de s’épanouir dans notre pays. A partir du 25, le jury va se réunir pour tabler sur ces tableaux. Nous allons vous présenter un catalogue qui va parler des arts plastiques en Guinée.’’

‘‘Pendant des semaines, nous avons vécu un événement extraordinaire…’’

La Directrice du Petit Musée

Mme Bangoura Fifi Tamsir Niane, Directrice du Petit Musée, très émue a déclaré que : ‘‘Cette soirée est la célébration de tous ceux qui ont contribué à contenir le rêve de tout Guinéen de vivre leur passion pour l’art. Ce sont les artistes pionniers, les associations d’artistes, certains organismes qui ont volontairement encouragé la création artistique en Guinée. C’est pour cette raison que ce premier concours d’art plastique sera aussi l’occasion de récompenser quelques artistes pionniers en leur décernant des prix spéciaux.’’

Selon elle, le Petit Musée est un espace de promotion des Arts et Culture situé. Elle révèle que lorsqu’il a été créé en 1998, l’un des objectifs était de pouvoir réunir comme aujourd’hui, les artistes guinéens autour d’un thème, d’un projet.  Et a conclu : ‘‘Cette initiative a été rendue possible par la rencontre entre la BICIGUI et le Petit Musée. En Afrique, les filiales du groupe BNP PARIS BAS sont fort heureusement impliquées depuis quelques années dans la promotion des Arts et Culture notamment par le mécénat. Pendant plusieurs semaines, des Guinéens des quatre coins du pays ont concouru dans trois disciplines d’arts plastiques à savoir la peinture, la sculpture, la photographie. Pendant des semaines, nous avons vécu un événement extraordinaire. Une aventure humaine symbolique. L’enthousiasme et la motivation des candidats ont été remarquables. Le concours a été marqué également par la participation des femmes doublement motivées..

La Première Dame

‘‘Je compte m’impliquer pour que cette entreprise soit pérenne et institutionnalisée par l’Etat’’

Mme Condé Djéné Saran  a affirmé que ce trophée des Arts qui se tient dans sa première édition lui offre l’agréable plaisir de parler d’un sujet qui lui  tient particulièrement à cœur. Et d’expliquer : ‘‘Les arts plastiques sont l’une des expressions plurielles de la civilisation d’un peuple. A cet effet, ils sont l’expression du génie fécond et original d’une communauté humaine. La Guinée vieille terre de culture renferme dans toutes les régions de notre pays une personnalité et une richesse culturelle propre. Si certains aspects de la culture guinéenne sont connus à l’extérieur notamment l’emblématique Nimba déesse de la fécondité baga, il  faut encore faire beaucoup d’efforts pour reconnaitre à sa juste valeur l’extrême richesse et la validité de notre culture transmise pourtant depuis des siècles, de génération en génération et qu’une jeune structure comme le Petit Musée s’est donnée pour ambition de valoriser et de présenter.’’ Et de conclure : ‘‘C’est un vaste chantier qui bénéficie de tout mon soutien. En m’associant à ce premier trophée, je voudrais continuer à faciliter l’accès à l’Art et permettre au plus grand nombre de mieux connaitre nos divers créateurs.  Je compte m’impliquer pour que cette entreprise soit pérenne et institutionnalisée par l’Etat.’’

El Hadj Mohamed Diallo

 

Publicités

Laisser un commentaire