Prenant la parole ce samedi, au cours de l’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR), le secrétaire exécutif, Saikou Yaya Barry a officiellement levé l’équivoque autour de la participation ou non du parti à l’élection présidentielle prévue le 18 octobre prochain.

L’ancien député a précisé que l’UFR ne prendra part à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Avant de souligner que le parti usera de tous les moyens pour demander le départ du président Alpha Condé.

« Nous nous opposons au troisième mandat jusqu’à preuve du contraire, Alpha Condé, c’est quelqu’un qui n’a pas respecté sa parole donnée…Alpha et son système sont des pilleurs de notre pays. C’est des petits colons locaux…On ne participe pas à cette mascarade du 18 octobre… Et nous gagnerons le pouvoir par le biais de la population qu’on mobilisera dans la rue et on demandera le changement afin d’obtenir une élection normale dans ce pays, voilà la logique », a déclaré Saikou Yaya.

Et d’ajouter : « Il est nécessaire et fondamental aujourd’hui d’appeler le soulèvement populaire contre ces dictateurs… En une heure tout peut changer dans un pays. »

Mohamed Soumah pour Guinee7.com