Prenant la parole ce samedi au cours de la réunion hebdomadaire de son parti, le secrétaire exécutif de l’UFR, Saikou Yaya Barry s’est ouvertement attaqué au Général Francis Behanzin, commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO et chef de la mission technique de ladite institution, qui a procédé à l’audit du fichier électoral guinéen.

« La CEDEAO a été créé pour aider la population de la zone à pouvoir vivre en harmonie, en tenant compte de certaines valeurs… Mais malheureusement, il y a des fonctionnaires qu’on nomme à ces institutions qui n’ont pas une certaine crédibilité pour diriger ces institutions-là. C’est le cas de ce nommé Béhanzin. Nous sentons qu’il est tordu, corrompu, influencé par quelque chose qu’on ne sait pas. Mais il ne sert pas bien la Guinée et pourtant il est le commissaire chargé de paix et sécurité de la CEDEAO », a dénoncé Saikou Yaya à l’entame de ses propos.

Et de renchérir : « Vous savez les institutions sont ce que sont les hommes qui les composent. Et ce gars (Francis Behanzin) est vraiment négatif pour la République de Guinée. Quand vous vous rappelez de ce qui s’est passé le 22 mars, la CEDEAO a envoyé une délégation présidée par ce monsieur pour regarder le fichier qu’on a contesté. Nous avons eu raison, mais on a refusé qu’on participe aux élections. Et ensuite, ils viennent en catimini, ils approuvent les choses et après c’est le pays qui a des problèmes. »

A noter que suite à un audit, la CEDEAO a déclaré le fichier électoral de la Guinée « de qualité suffisante pour la prochaine élection ».

Sidya Touré, leader de l’UFR boycotte cette élection.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com