Boubacar Yacine Diallo, président HAC

Le président de la Haute autorité de la communication (HAC), Boubacar Yacine Diallo, a annoncé un code de bonne conduite des journalistes guinéens. Cette rédaction a été faite par les représentants des associations de médias et de presse.

« Je voudrais également profiter de cette tribune pour vous annoncer qu’un code de bonne conduite a été rédigé par les associations des médias et de presse. Et ce code est déjà prêt. Il pourra faire l’objet de publication d’ici la fin du mois. Nous espérons qu’au 1er janvier 2022, chaque journaliste guinéen aura copie de ce code dans lequel vous lirez à la fois les droits et les devoirs et toutes les protections garantissant le libre accès à l’information et la liberté du journaliste d’exercer en toute indépendance, en toute responsabilité », a annoncé, Boubacar Yacine Diallo, ce vendredi 3 décembre à Conakry.

Plus loin, le président de HAC, s’est prononcé sur la convention collective des journalistes. « J’ai personnellement présidé les travaux de cette commission paritaire et elle a été bloquée à la fixation des salaires parce des patrons reprochaient à beaucoup de journalistes qui étaient à la fois patrons et employés. Et le syndicat et les associations de presse pointaient la mauvaise foi des patrons. Je pense qu’on trouvera un compromis dès le début de l’année et j’espère que deux mois après, nous pourrons nous vanter d’avoir une convention collective qui protège les intérêts des patrons mais également des journalistes », a-t-il souhaité.

Il faut préciser que Boubacar Yacine Diallo,  a tenu ses propos à la clôture du séminaire organisé sur « les journées de réflexion sur la formation et la professionnalisation des médias publics et privés en Guinée ».

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199