Sous la présidence du ministre des Investissements et des Partenariats Publics-Privés, Gabriel Curtis, le forum Tunisie-Guinée s’est tenu ce mercredi 4 décembre, dans un réceptif hôtelier de Conakry. C’est une iniatitive de Tunisia-Africa Business Council (TABC) en collaboration avec l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP).

 « Cette nouvelle initiative des relations tunisio-guinéennes va justement dans la stratégie de suivi et de développement en stade supérieur de ces relations qui ont démarré il y a trois ans avec l’organisation d’un forum à Tunis. Puis, un an plus tard, l’ouverture de la ligne directe Tunis-Conakry. Aujourd’hui, nous constatons que le nombre de visiteurs guinéens en Tunisie s’est développé d’une manière extraordinaire. Grâce à cette ouverture de ligne, le nombre d’étudiants guinéens en Tunisie a été multiplié en moins de deux ans », a fait savoir le président de Tunisia-Africa Business Council (TABC), Bassem Loukil.

Selon lui, « l’intérêt que portent les hommes d’affaires tunisiens à cette collaboration particulière nous a insité à organiser ce forum aujourd’hui à Conakry pour rencontrer un plus grand nombre hommes d’affaires, d’investisseurs ; et d’étudier des projets d’installation de pas mal de sociétés tunisiennes en Guinée. Notamment, dans le secteur industriel, agro-alimentaire, des matériaux de construction, des plastiques ainsi que dans le secteur de la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et surtout la santé’’.

Il a par ailleurs annoncé que l’objectif visé est de doubler le volume des échanges entre la Tunisie et la Guinée à l’horizon  2020.

Prenant la parole, le ministre Gabriel Curtis a salué les organisateurs pour cette initiative, avant de préciser : « Aujourd’hui, notre code des investissements garantit pour les investisseurs étrangers, la liberté d’acquisition de propriété et bien, la liberté de rapatrier les fonds pour l’investisseur étranger, la protection contre toutes procédures de nationalisation et d’expropriation de leurs entreprises. »

Au terme de cette intervention, des échanges Be to Be entre entreprises tunisiennes et guinéennes ont été organisés.

A rappeler que la délégation tunisienne était composée de 35 hommes d’affaires issus des entreprises leaders du pays.

Youssouf Keita pour guinee7.com

Publicités