L’union du Foutah Djallon pour le Pr Alpha Condé (UF-PAC), a tenu un assemblée générale extraordinaire au siège du RPG arc-en-ciel, parti au pouvoir, ce dimanche 19 janvier 2020. L’objectif de cette rencontre, selon les responsables de la structure, c’est “pour appeler à l’apaisement et à la quiétude sociale au peuple de Guinée particulièrement au Foutah Djallon suite à la violence perpétrée par le FNDC (front national pour la défense de la constitution)” (sic).

A l’issue des débats, une déclaration a été lue par M. Mohamed Papa Chérif, porte-parole de l’union. “L’UF-PAC condamne fermement toutes les violations de droit de l’homme et les actes de violence commis au Fouta Djallon par le FNDC et exprime sa détermination à aller dans le sens de la sensibilisation pour une paix durable”, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, l’UF-PAC qui dit regrouper 13 préfectures de la Guinée, se dit profondément préoccupée face à l’impasse politique persistante au Foutah Djallon et dans la ville de Conakry marquée par le “refus du FNDC d’aller au dialogue sur les questions politiques”. Elle note également la montée croissante et continue de violences dans cette partie du territoire guinéen caractérisé par les violations des “droits de l’homme, la destruction des édifices publics, des atteintes à l’intégrité physique de l’autorité locale”.

“L’UF-PAC exprime le rejet total du recours à la violence pour résoudre la crise actuelle et lance un appel pressant au FNDC pour qu’il privilégie le dialogue et épargne les citoyens des souffrances supplémentaires. Et souligne que la situation qui prévaut au Foutah Djallon porte en elle le risque d’une remise en cause grave des acquis considérables enregistrés grâce au gouvernement de la troisième République ; avec des conséquences dévastatrices pour tout le Foutah”, a conclu Mohamed Papa chérif, porte-parole de l’UF-PAC.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités