Ce vendredi 17 février 2017, au cours d’une conférence de presse, la Coalition des Elèves et Etudiants de Guinée (CEEGUI), par la voix de son porte-parole, Thierno Amadou Saala Diallo indique que ‘‘la coalition des élèves et étudiants de Guinée (CEEGUI), convaincu que l’éducation est la base de tout développement durable et harmonieux, et que cette éducation n’est ni un droit encore moins un devoir mais une obligation pour tous, appelle l’Etat à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la reprise des cours ce lundi 20 Février 2017’’.

‘‘En cas de non ouverture, ajoute-t-il, la CEEGUI, appelle les élèves, étudiants et parents ce même lundi, en toute responsabilité à sortir pour une marche pacifique réclamant notre éducation sur toute l’étendue du territoire national’’.

A rappeler que le système éducatif guinéen est paralysé suite à mouvement de grève déclenché par les syndicats.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

Publicités

2 Commentaires

  1. Qui va assurer la sécurité des manifestants et en cas de troubles à l’ordre public, qui sera responsable surtout qu’en Guinée il n’y’a jamais eu de manifestations pacifique. J’espère que les organisateurs de cette manifestation ont pris le soin de demander une autorisation auprès des autorités pour ne pas que leur manifestation soit considérée comme illégale.

  2. Ce sont les sympathisants ufdg qui se livrent à ça.
    On lance un ultimatum au gouvt d’ouvrir les classes le lundi et c’est ce même lundi qu’on appele à une Marche!!!
    C’est un test. Si 500.000 personnes sortent,l’ufdg qui est en chute libre,bondira sur l’occasion pour dire que desormais son combat c’est l’ouverture des classes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici