L’élection du bureau syndical des travailleurs de l’Association Guinéenne des Entreprises de Manutention Portuaire/Bureau de la Main d’Œuvre Portuaire (AGEMAP/BMOP), a tourné aux jets de projectiles, vendredi, 1er avril 2016, au Port Autonome de Conakry (PAC), a suivi l’AGP.

Cet accrochage entre travailleurs a causé des dégâts matériels importants et des blessés graves, conséquence d’une élection qui s’est déroulée, mardi, 29 mars dernier.

Dans son intervention, le premier secrétaire chargé de négociation et à la revendication des dockers, Mohamed Lamine Bamba a rappelé, que «le 29 mars passé, les dockers se sont mobilisés massivement pour élire le bureau syndical de l’AGEMAP/BMOP. Du coup la Direction administrative n’ayant pas ces hommes à la tête, a décidé de suspendre ce bureau syndical en organisant d’autres élections au profit d’un groupe jugé proche de ladite direction».

Il a expliqué, «ce matin, nous étions en réunion de sensibilisation, en vue d’éviter des accrochages entre les travailleurs et le groupe qui est préparé par certains de nos responsables pour nous attaquer. Entre temps, les cailloux ont commencé à pleuvoir sur nous en présence de la Gendarmerie, qui a œuvré à sa manière, avec l’appui de la Police, pour limiter les dégâts».

Source: AGP

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici