Une jeune fille de 13 ans a été violée et tuée dans la nuit du samedi, 14 à dimanche, 15 mai 2016, au quartier Oudiala, près d’un débit de boissons dans la Commune Urbaine (CU) de Mandiana, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture. En réplique à cet acte criminel, tous les maquis et autres buvettes ont été saccagés et leurs contenus emportés par des jeunes en colère.

Ce crime, qualifié d’odieux et de perfide sans précédent, a eu lieu aux environs de 20 heures TU, sur la personne d’une jeune fille du quartier. Elle aurait été violée par les occupants de la voiture personnelle de marque Peugeot 306, immatriculée RC-3104-AC de couleur cendre, qui par la suite ont abandonné leur véhicule pour disparaître dans la nature.

Dimanche matin, ayant appris la nouvelle qui a été propagée comme une trainée de poudre, les jeunes de tous les quartiers sont sortis massivement pour saccager tous les maquis et buvettes situés dans la CU de Mandiana.

Pour le moment, la voiture abandonnée a été déposée à la Brigade de Recherche de la Compagnie de la Gendarmerie de Mandiana, où des enquêtes approfondies sont en cours pour identifier les auteurs de ce crime odieux.

Source: AGP

 

3 Commentaires

  1. Il fallait en finir avec ce pédophilie batard là.
    Il y a trop de viols d’enfants maintenant en Guinée. La sécurité de la population n’a jamais été aussi menacée que maintenant.
    Ce qui grave dans ça, c’est l’état, la classe politique, la société civile, les sous-disant défenseurs des droits de la femme et les religieux en parlent même pas. Et cela encourage ces sadiques prédateurs pédophilie a commettre tous les jours leurs mauvais actes sur nos fillettes.
    Monsieur le président, c’est comme ça que vous abandonnez les pauvres femmes et leurs fillettes dans la main de ces crimiinels sexuels qui se sont pourtant battues sous les intempéries de la nature enfin que vous soyez réélu ?
    Il ne se passe plus un jour sans viol suivi parfois d’assassinat de mineurs dans notre pays.
    Mais que font l’UNICEF, l’ONU femme dans notre pays?
    Partez de la Guinée car vous ne faite rien pour protéger nos fillette.
    Je suis une mère qui est très déçue de la gestion sécuritaire de l’état qui ne pense qu’à renfloué sa caisse en collant les mesures d’ostéité a la pauvre population durement appauvri par la présence du virus Ebola.
    Quelle honte pr les femmes de Guinée ?

  2. Mais sans les affaires rien ne peut bouger dans pays, mais quelle sorte ou genre d’affaire? Chers parents et enfants du pays attention !!!

  3. Mais très pour nous les Hommes pour un tels brigand il mérite une au moins 10 à 15 ans de prions avant même un procès. Ah mais non les jeunesse d’aujourd’hui travaillons…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici