De la cocaïne a été présentée à la presse, ce mardi 9 février 2021, par la direction de l’Office central anti-drogue. Les prises sont faites pour le premier cas, avec un homme qui a avalé des boules de cocaïne et malheureusement qui est décédé à Pamelap et le 2e cas concerne une guinéenne qui voulait se rendre au Maroc avec 3 kg de cocaïne.

Mort 750g de Cocaïne dans le ventre

« Le 14 décembre 2020, un corps sans vie a été retrouvé dans le district de Pamelape, préfecture de Forécariah, à la frontière guinéo-léonaise. Pour des raisons d’enquête les autorités administratives et judiciaires ont envoyé ce corps à l’hôpital Ignace Deen. Dans le même cadre, l’office national anti-drogue a reçu un rapport de compte-rendu de sa brigade basée à ces lieux. Un rapport dans lequel et par les indices trouvés auprès du corps la direction s’est située qu’elle a à faire à un corps suspect. Le 27 janvier 2021, une équipe spécialisée a procédé à l’examen du corps et à l’autopsie qui s’est soldée par l’extraction de 31 boules de cocaïne pour un poids total de 750g », a expliqué, le commissionnaire divisionnaire de police Ibrahima Kalil Camara, directeur adjoint de l’office anti-drogue, tout en précisant qu’il préfère garder l’identité et le pays d’origine de la victime. 

Sur le second cas, l’officier de police indique: « le 30 janvier 2021, la cellule de ciblage de la douane a effectué cette saisie. Il s’agit de Lucia Conté de nationalité guinéenne. La drogue était dissimulée à travers des Pampers sur son corps. » 

La drogue dissimulée dans un collant Pampers

Devant la presse, Lucia Conté, a reconnu les accusations articulées contre elle et elle a présenté des excuses tout regrettant son comportement.  « Oui je regrette… c’est dans un collant Pampers… la personne qui m’a donnée ça m’a dit, on voyage ensemble. Dans l’avion je l’appelle mais il m’a dit qu’il est là, on va voyager ensemble. Il m’a donné le colis qu’une fois au Maroc, il va me donner 10 mille dinar… moi je vis au Maroc, j’ai quitté la Guinée il y a longtemps », a-t-elle expliqué.

Après cette présentation, dame Lucia Conté et la quantité saisie seront présentées au procureur de la République près le tribunal de première instance de Mafanco, nous dit-on. 

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199