L’Association  Destin en Main (ADM), en collaboration  avec le Mouvement des jeunes pour la promotion de la paix et la non-violence, a organisé, lundi, 08 septembre, à la Maison de la presse à Conakry, une conférence, sous le thème, «lancement du projet : zéro victime en 2015».

La conférence vise à changer la mentalité des guinéens pour combattre les violences physiques et encourager les débats démocratiques dans le pays.

Le président de l’ADM, Abdourahamane  Baldé a indiqué  à l’occasion, qu’ ‘’aujourd’hui, des conflits et des tensions existent dans chaque région du monde. Nous assistons aussi à une prolifération des armes avec une violence institutionnelle, résultat de la pauvreté, des inégalités sociales qui se caractérisent entre autres, par la faim, l’analphabétisme et le chômage des jeunes’’.

Poursuivant,  M. Baldé a dit que la paix est menacée d’une manière sans précédent  et cela à cause de la nécessité de l’éducation  à la paix pour développer  le sens des valeurs universelles et les types de comportement  qui s’inscrivent au fond de la paix.

‘’Elle va amener  les jeunes à se connaitre, à s’apprécier, à se comprendre et envisager avec sympathie des notions de justice, d’égalité, de liberté, de tolérance et de démocratie, en leur donnant  envie d’œuvrer pour un monde plus ou moins solidaire. Et, elle doit développer des capacités pour apprécier des valeurs universelles basées sur les Droits de l’Homme (DH), dont la justice, l’égalité et la dignité’’, a-t-il ajouté.

Partant, le président de l’ADM a fait savoir, que les objectifs de son association sont entre autres, identifier et impliquer les jeunes à la base pour la promotion de la paix, promouvoir  l’engagement citoyenne à la base, partager l’expérience américaine  avec les jeunes guinéens en ce qui concerne le respect des libertés individuelles, créer un  répertoire des associations guinéennes et des organisations  syndicales à travers les quatre régions du pays pour créer  un réseau actif entre la paix et la démocratie en Guinée.

AGP

Publicités