Des milliers d’étudiants ont défilé à Conakry pour la situation de l’éducation et la manifestation a dégénéré. Moussa Yéro Bah préside une ONG qui s’appelle F2DHG – Femmes, développement et droits humains en Guinée. Elle propose des formations qui réunissent jeunes et forces de l’ordre.

Le but est de créer un dialogue entre deux camps qui ont l’habitude de s’affronter et d’expliquer comment une manifestation peut se dérouler sans violence. Moussa Yero Bah est interrogée par Dirke Köpp.

Lire la suite …

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici