On ne sait pas trop pourquoi ils s’agitent. On sait que l’opposition sous la houlette de Cellou Dalein Diallo a lancé un mot d’ordre de ville morte ce lundi. On sait par ailleurs que la grève déclenchée par Aboubacar Soumah, syndicaliste, dissident du SLECG, continue. Pour le quel des motifs des jeunes ont barré la route de Kipé ce matin ? En tout cas ces jeunes ont réussi à faire un deal avec les forces de l’ordre qui ont reculé. ‘‘Les jeunes ont mis comme aux forces de l’ordre de replier jusqu’au Centre émetteur. Suite à quoi, ils vont lever les barricades. Les forces de l’ordre ont respecté leur engagement et se sont repliés. Mais les jeunes n’ont toujours pas levé les barricades. Ils campent au niveau du lycée Kipé’’, nous rapporte notre journaliste présent sur les lieux.

Focus de guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici