Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), a officiellement lancé, ce lundi 16 décembre 2019, une campagne de collecte de fonds pour financer ses activités. C’est Abdourahamane Sano, coordinateur national du mouvement en personne qui a annoncé, à travers une conférence, tenue dans la salle Mohamed Koula Diallo de la maison de presse à Kipé. 

‘‘Ce financement est aujourd’hui nécessaire pour couvrir les charges de coordination d’organisation des manifestations, d’assistance sociale et judiciaire, d’assistance médicale, logistique, de communication, de transport et déplacement et autres. C’est en raison de ce défi important que le FNDC a lancé l’initiative de la CFC (la Contribution Financière Citoyenne) à l’adresse de tous les Guinéens de l’intérieur et de l’extérieur ainsi qu’auprès de toute les institutions amies de la démocratie’’, a expliqué Abdourahamane Sano.

Cette campagne, selon lui, devrait être lancée depuis le début du mois d’octobre dernier, mais son arrestation et celles des camarades, sont venues prendre le dessus des évènements. Déjà 9 141 dollars $ soit environ 100 millions de francs de guinéens sont mobilisés.

‘‘Soyez rassurez que chaque franc payé pourrait contribuer à sauver la vie d’un démocrate, à soigner les blessures d’un démocrate, à sortir de prison un démocrate injustement emprisonné, apporter des assistances à des personnes persécutées ou apporter autre assistance à des individus qui peuvent être menacés dans le cadre de ce combat’’, a-t-il dit.

Par ailleurs, cet opposant à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé, dit miser beaucoup plus sur la diaspora dans le cadre de la mobilisation des fonds.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199