La situation était tendue ce samedi 17 avril 2021, à Kouroussa. Après les attaques perpétrées contre le domicile du préfet et celui du maire de Kouroussa, les bérets rouges (militaires) auraient été appelés en renfort, selon notre source. 

Après une journée tendue, plusieurs cas de blessés graves et deux cas de morts ont été signalés à Kouroussa.

Joint au téléphone dans la soirée, aux environs de 18 heures. Le directeur de l’hôpital préfectoral de Kouroussa. Maurice Béavogui, nous a confirmé les deux cas de mort.

« L’hôpital de Kouroussa a reçu dix cas de blessés graves et 2 cas de morts. Pour le moment nous sommes débordés de travail. On n’a pas encore eu le temps de faire d’analyse. On a juste reçu les corps pour le moment », a-t-il précisé

Moussa Konaté pour Guinee7.com