Pour sa marche prévue ce jeudi, dont l’itinéraire partait de l’aéroport international Gbessia à l’esplanade du Palais du peuple, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo et ses compagnons ont été stoppés par les forces de l’ordre. La scène était digne d’un film de Hollywood.

Au lieu que le cortège, comme prévu, prenne la route de l’aéroport, il a pris directement le chemin de Kaloum, ou usant de gaz lacrymogènes, deux camions de la police les ont pris en chasse. C’est au rond-point de l’hôpital Donka que l’opposition a pris un petit chemin pour emprunter la corniche, afin de se retourner chez le chef de file de l’opposition, à Dixinn.

Au domicile du chef de file, des gaz lacrymogènes lancés depuis l’extérieur se sont introduits et plusieurs personnes se sont évanouies sous leur effet.

Au moment où nous écrivons ces lignes, certaines de ces  personnes reviennent peu à peu à elles, grâce à l’assistance des militants.

Abdou Lory Sylla pour guinee.com

 

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici