Pas de mise en liberté pour l’ancien président de l’assemblée nationale, Amadou Damaro Camara. Le juge d’instruction de la Cour de répression des Infractions Économiques et financières (CRIEF) a rejeté la demande introduite par les avocats du prévenu ce lundi 20 juin, nous a confirmé une source proche du dossier.

À l’audience du jour, les dispositions de l’ordonnance qui l’a placé sous détention ont été confirmées. Par conséquent, il reste en prison.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.