A la reprise de l’audience du procès du 28 septembre 2009 après une pause, la défense du capitaine Moussa Dadis Camara, a sollicité un renvoi de la suite du procès au lundi prochain. La raison avancée est l’état de santé du prévenu.  A la barre, dans les environs de midi, la voix de Dadis était peu audible.

« A l’état actuel, il n’est pas apte à continuer », a lancé Me Jocamet Haba, un des avocats de Moussa Dadis Camara. C’est pourquoi, « nous prions de renvoyer l’affaire à lundi ».

Prenant la parole, un des représentants du parquet dans la salle a laissé entendre que « le ministère public n’a d’opposition à ça ». Une position soutenue par les avocats de la partie civile.

Ainsi, le président du tribunal, Ibrahima Sory 2 Tounkara, a renvoyé l’audience au 19 décembre prochain pour la suite des débats tout en souhaitant prompt rétablissement à Moussa Dadis Camara.

Bhoye Barry pour guinee7.com