Le moins que l’on puisse dire est que les choses tournent mal entre le camarade Aboubacar Soumah, principal meneur de la grève des enseignants et Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint du SLECG.

Selon les dernières informations que nous avons reçues, Oumar Tounkara serait menacé d’une suspension au sein du SLECG. Son sort sera officiellement connu dans quelques heures, au sortir d’une réunion qui serait actuellement en cours au siège dudit syndicat.

A en croire notre source, qui est souvent bien informée, le camarade Tounkara est accusé d’être de mèche avec l’USTG, qui au yeux du SLECG, joue la politique du gouvernement ; il lui est aussi reproché d’avoir des rencontres secrètes avec le Premier ministre.

La même source indique que les documents écrits sont prêts, tout est signé, et qu’il ne reste que l’avis de la base pour procéder à la suspension de manière officielle du secrétaire général adjoint du SLECG, Oumar Tounkara.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com   

Publicités

Laisser un commentaire