Accusé de chantage et de diffamation, l’ancien journaliste reconverti en politicien, Thierno Mamadou Bah a été condamné par la justice de Dixinn à un an de prison avec sursis et au paiement d’un franc symbolique à l’homme d’affaire, Kerfalla Person Camara alias KPC. Le tribunal a retenu le prévenu dans les liens de la culpabilité pour ‘‘tentative de chantage conformément aux articles 18 et 398 du code pénal’’. Thierno Mamadou compte interjeter appel.

appel thierno

Ismaël Sylla pour guinee7.com