Même après la suspension des activités de deux fédérations membres de sa centrale syndicale, en moins de 24h, le secrétaire général de l’USTG, Abdoulaye Sow reste campé sur sa position ; celle de n’avoir aucun commentaire sur le retrait temporaire du SLECG et de la FESATEL.

Par ailleurs, la sortie au cours de laquelle, Aboubacar Soumah (SG du SLECG) a soutenu la non implication du Sieur Sow “dans le dégel de salaire du personnel enseignant” semble lui être resté en travers de la gorge. 

« Il (Aboubacar Soumah) a dit qu’il a adressé un courrier au premier ministre pour dégeler les salaires et moi je dis que j’ai dégelé les salaires. Alors, il faudrait que les journalistes tendent le micro au premier ministre pour dire la vérité.  Pour ce dégel des salaires, il y a le secrétaire général de la fonction publique, le chef de cabinet de la fonction publique, le gouverneur de la banque centrale. Et le premier ministre qui a donné l’accord, sait à qui il a donné l’accord. Parce qu’il a dit lui même haut et fort qu’il ne veut même pas le (Aboubacar Soumah) voir en photo… Je souhaite qu’il s’exprime vivement », a déclaré Abdoulaye Sow.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com