L’acte s’est déroulé à Enta ce matin. Une femme nouvellement installée dans le quartier a aspergé le visage de sa voisine d’eau Chlorée, lui créant des dommages. Selon les témoignages, la victime du nom de Maimouna, couturière, a été transportée à l’hôpital pour des soins. Et la mise en cause a été interpellée par les services de la CMIS No 4.

Tout serait parti, d’une dispute entre voisines. Après son acte, la mise en cause se serait coupée à l’aide d’une lame, pour faire croire que sa victime lui aurait causé des dommages, la première.

Son état de femme en grossesse lui aurait fait échapper de justesse à une vindicte populaire.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com