Au cours de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel, ce samedi 27 avril, au quartier Gbessia, le secrétaire général de la jeunesse dudit parti, Bany Sangaré, a déploré, au nom du parti, les récentes et anciennes « violences » qui ont surgi un peu partout dans le pays. Il a également pointé du doigt la responsabilité des « ressortissants de ces communautés ».

Bany Sangaré, tout d’abord, fait constater que : « Notre société, la Guinée, aujourd’hui, malheureusement, dans nos localités, il est à constater que pour un oui ou un non, les violences qui se produisent dans beaucoup d’endroits. Pour des problèmes de mares, de terres, de mines ou des problèmes d’élections de maires, les populations s’affrontent et généralement, c’est mort d’hommes qui s’en est suivi. Le cas le plus récent, c’est la sous-préfecture de Koumana, où hier, pour l’élection d’un maire, des communautés se sont affrontées et deux personnes sont mortes. Hier, toute la journée, à Koumana, c’était l’atrocité, ce qui n’est pas quelque chose qui honore notre société ».

Il a par ailleurs fait savoir que : « Notre parti, le RPG Arc-en-ciel, notre devise c’est Unité, Développement et Paix. La paix n’est pas venue au hasard, mais bien réfléchie avant d’être mise là. L’unité également, depuis que le Pr Alpha Condé est au pouvoir, il ne fait que rassembler les populations guinéennes, c’est son cheval de bataille. Le mot développement, depuis qu’il est là jusqu’à maintenant, le progrès social, économique, qu’il est en train de mettre en place en république de Guinée. Ce qui veut dire que le Pr Alpha Condé ne fait que suivre la devise de notre grand parti, le RPG Arc-en-ciel. Au moment où les responsables sont en train de travailler dans l’esprit du respect de notre devise, à la base, c’est autre chose. Si ce ne sont pas les coupeurs de routes, ce sont des assassinats crapuleux, des affrontements inter-communautaires entre deux villages ou entre deux groupes d’un même village. C’est un état de fait que le parti déplore, que le parti condamne (…) C’est une situation déplorable que la direction du parti déplore ».

Enfin, il a interpellé les uns et les autres, en disant que : « (…) C’est un peu partout. Les 80% de ces conflits tirent leur origine à travers les ressortissants de ces villages qui résident à Conakry. Cela est un constat général. Ceux qui vivent ici, ce sont eux qui attisent le feu dans leurs localités. Ils ne travaillent pas pour unifier leurs parents, mais ils travaillent pour diviser, pour opposer et pour des raisons inavouées. Vous qui êtes les responsables du parti, militants du RPG Arc-en-ciel, c’est une situation que le parti n’apprécie pas du tout. Le parti condamne. On ne peut pas accepter qu’on se tue avec des fusils de chasse, des coupe-coupe, des flèches parfois. C’est vraiment déplorable. Comme un seul homme, responsables comme militants, nous devons nous lever pour parler dans nos villages. Pour aller arranger entre les citoyens, pour que ces affrontements-là soient vraiment diminués. Ça fait honte à notre pays, à notre religion et à notre éthique. En Afrique de l’ouest, la Guinée est considérée comme le pays le plus émancipé, mais aujourd’hui la donne a commencé à changer ; parce que même dans nos petits villages, la consommation du café, de stupéfiants, se fait sentir. Monsieur le ministre de la Sécurité, vous avez du travail à faire pour conscientiser, encadrer et discipliner les citoyens ; vous et le ministère de l’Administration du territoire. C’est votre rôle régalien et le parti vous accompagne pour la mise en œuvre de cette politique. »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici