Depuis quelques temps, les avocats n’ont pas accès à leurs clients qui sont détenus à la maison centrale de Coronthie.  Suite à ça, une rencontre entre le ministre de la justice, Mory Doumbouya, la ministre des Droits et de l’autonomisation des femmes, Hawa Béavogui, le président de l’ordre des avocats de Guinée, Me Djibril Kouyaté et les avocats a eu lieu, ce jeudi 4 mars au siège du barreau. 

La rencontre s’est tenue à huis clos et elle a duré près d’une heure. A la sortie, Me Salifou Béavogui a déclaré que « tout s’est très bien passé. Aujourd’hui nous avons eu l’assurance que nous aurons désormais accès à nos clients parce que c’était le seul point qui nous a amenés ici, le fait que nous n’avions plus le droit de rencontrer nos clients ». 

« Nous avons reçu toutes les assurances que nous pourrons désormais accéder à nos clients mais dans le strict respect de l’urgence sanitaire, parce que nous sommes dans une urgence sanitaire. Et surtout que la situation est aujourd’hui plus ou moins alarmante », a expliqué Me Béavogui. 

Avant d’annoncer : « Quatre de nos clients ont été positifs au Covid-19 et ils doivent être internés dans le centre. Comprenez bien  que nous ne pouvons pas nous plaindre lorsqu’on va nous dire qu’on ne peut pas les rencontrer. C’est même dans notre propre intérêt de ne pas les rencontrer en ce moment. Mais ceux-là qui ne sont pas malades et qui ne sont pas déclarés positifs, nous pouvons bien les rencontrer. » 

De son côté, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Mory Doumbouya, a laissé entendre qu’il était venu à la maison des avocats, « pour aplanir les divergences de vues sur des questions liées à des procédures en cours d’instruction. Je pense que l’essentiel était de trouver un compromis, le compromis a été trouvé ».

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199