Je me rappelle, encore que dix années, avant 2010, notre pays était dit démocratique par ceux qui aujourd’hui sont dans l’opposition aujourd’hui car pour eux démocratie était égale à l’organisation des élections communales et présidentielles dont les résultats  étaient connus d’avance. Leur maitre mot, pour parler d’avancer de notre pays était la Paix, puisque trois de nos voisins étaient déstabilisés et s‘était un alibi, pour faire croire aux guinéens que seul leur mentor, notre président d’alors(PSL) était garant de notre stabilité. Le peuple l’a accepté et l’a longtemps subit, et aucun  d’entre eux ne s’intéressait aux souffrances des citoyens, le prix des denrées alimentaires de première nécessité était mouvant comme  les vagues des marées. Quant à la monnaie, à la dette, à l’inflation, on n’en parlait pas,  ces indicateurs ne devraient pas être pris en compte car notre pays traversait une situation conjoncturelle disaient-ils.

Confiance n’en parlons pas, notre pays n’était ni présent dans les rencontres internationales et encore moins celles sous régionales. Pays non fréquentable et cela leur paraissait normal par ce que le chef disait qu’il n’est pas un Président des autres mais celui des guinéens qui souffraient et qu’il n’avait pas besoin des autres pour nous soulager.

En lisant les vœux de nouvel an des sieurs Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE de l’UFR, je me suis interrogé en ces termes ?  Étaient-ils en Guinée pendant ce temps ? Et, qu’ont-ils faits pour redresser le pays ? Puisqu’au demeurant, ils ont tous été premier Ministre fut-il pour un temps.

Messieurs, il est normal de faire des vœux en fin d’année, et surtout pour un homme politique de se prononcer sur la gestion du pays. Cependant, il est d’avantage responsable et conséquent de reconnaitre les avancées qu’ont été faites par le gouvernement actuel.

Dans l’ensemble, aucun des deux leaders politiques n’a fait cas des avancées de notre pays. Tous parlent de souffrance des citoyens, de pauvreté, d’ethno stratégie,  de recul de notre pays, de manque de confiance des investisseurs en notre pays et se complaisent à dénombrer des victimes, de je ne sais où, et le dénominateur commun de ces vœux est de chasser le Prof Alpha CONDE du pouvoir en 2015 au moins des élections qu’ils attendent avec impatience. Dans ces vœux truffés de mensonge, certains passages  hallucinent et d’autres donnent des douleurs viscérales,  surtout quand CDD dit : «  un affairisme d’Etat autour des mines du pays en relation avec des étrangers prédateurs ; ……..trop de discrimination dans l’administration, trop de favoritisme dans l’acquisition des biens et services de l’Etat, trop de prévarications et au plus haut niveau de l’Etat, trop d’étrangers infiltrés dans les rangs des forces de l’ordre » ; sans en apporter la moindre preuve.

Messieurs CDD et ST, parlons de ‘’trop’’ de favoritisme dans l’acquisition des biens de l’Etat ou à travers l’Etat, pouvez vous dire au peuple de Guinée comment vous avez obtenu les maisons de Dixinn et de la minière et cela conformément aux droits guinéens ? Ha ? je me rappelle entant que Premier Ministre, j’ai acheté le patrimoine de l’Etat, et avant moi, les autres ne pouvaient-ils pas le faire ? Hé , bon je n’en sais pas ?  Ceux qui ne l’on pas fait avaient une conscience qui le leur défendait pour la simple et noble raison  que ce patrimoine est un bien de tout les guinéens et est réservé aux haut cadres de l’Etat en fonction. Malheureusement, CDD n’a pas eu cette sagesse et il s’est emparé des bâtis que plus de trois ministres  avant lui avaient occupés et ST, lui, s’est contenté de  déloger notre orchestre national pour profiter des brises marines. N’oublier pas aussi de dire aux guinéens l’origine de vos fortunes. Ha,  ST dira : je suis venu de la Côte d’Ivoire riche et l’autre (CDD), je pense que c’est une accumulation primitive du capital pour nous faire promener.

Un conseil ou un rappel, vous êtes tous des élus du peuple de Guinée, ce statut vous permet d’avoir 20.000.000GNF comme salaire mensuel, sans parler des autres avantages que le peuple ne doit pas connaitre (rires) ; alors, exiger des commissions parlementaires pour enquêter sur certaines de vos pratiques anciennes qui au demeurant ne sont pas très catholiques.

Vous-voulez aussi profiter de la réclamation des différentes centrales syndicales, rappelez vous que depuis notre indépendance, l’augmentation de salaire dont à bénéficier les fonctionnaires guinéens est sans précèdent ; toutefois, c’est normal d’améliorer davantage. A titre de rappel, le Gouvernement à travers diverses mesures, a procédé à une augmentation des salaires de 110% entre 2011 et 2014. A titre d’exemple, en 2010 un fonctionnaire stagiaire de la hiérarchie A touchait 536 000 gnf, aujourd’hui il perçoit 1 138 800. Le fonctionnaire au plafond touchait 979 300 gnf, il touche aujourd’hui 2 136 940 Gnf.

Enfin, je trouve une seule satisfaction dans vos vœux, celle de reconnaitre que c’est par les élections que le Prof Alpha CONDE, Président de la République doit quitter le pouvoir. Mettez vous donc au travail, car nous autres citoyens guinéens avons les yeux ouverts et des têtes pour réfléchir et par conséquent nous n’allons pas vous laisser saboter les grands acquis de ce premier quinquennat et nous allons porter à Sékoutoureya le professeur Alpha Condé pour un 2ème mandat dès le premier tour.

Merci et bonne année au peuple de guinée 

                                                                                              Dr Bouna YATTASSAYE

                                                                                              Militant du RPG Arc en Ciel