Roger Bamba serait mort d’une cirrhose du foie. C’est ce qu’a annoncé à nos confrères de RFI, Sékou Keïta, porte-parole du ministère de la Justice guinéen. « Certes, nous ne pouvons pas nous féliciter des conditions de détention. Mais M. Roger Bamba remplissait les conditions de détention que l’on peut qualifier d’acceptables aujourd’hui. Nous garantissons une autopsie si elle est demandée par la famille ou des proches pour tirer cela au clair. Nous ne nous reprochons absolument rien», s’est défendu le porte-parole chez nos confrères.

Hier après avoir annoncé la mort de son militant, Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG, avait informé chez les GG, qu’«il y a deux semaines qu’il (Roger Bamba) est malade, il n’a bénéficié d’aucun soin. Ils ont attendu qu’il soit sur le point de rendre l’âme pour l’amener à l’hôpital. Il a été arrêté sans aucun motif sauf sa proximité connue avec Cellou Dalein. Il est incarcéré dans une cellule de 7m2 avec neuf autres personnes. Il gémissait. C’est à la dernière minute hier qu’ils l’ont évacué à l’hôpital, c’était trop tard, il est allé en fait à l’hôpital pour mourir ».

De nombreux militants de l’opposition accusés par les autorités d’être impliquées dans les violences post-électorales attendent d’être jugés à Conakry.

Bhoye Barry pour guinee7.com