La ville de Kankan est depuis un certain temps plongée dans le noir. Malgré les multiples manifestations des jeunes et l’octroi d’une dizaine de groupes électrogènes de la part du chef de l’Etat, les populations restent confrontées à un manque criard d’électricité. Pour bon nombre de Kankanka, c’est à cause de la prise en charge de la facture du courant et de l’eau annoncée par le gouvernement comme plan de riposte au Covid19 que cette précieuse denrée se fait rare. Mais le directeur local d’Electricité de Guinée a balayé d’un revers de la main cette accusation. Il a plutôt évoqué des pannes techniques qui seraient à la base des délestages et des interruptions d’électricité à Kankan.  

« Les perturbations du courant ça date un peu longtemps, ça c’est du la charge  actuelle, quand nous sommes en période de chaleur, nous avons constaté les perturbations au niveau de la centrale ; parce que les équipements passent toute la journée sous la chaleur et au moment où les équipements devraient normalement se reposer, c’est vers le soir et c’est le soir chez nous les équipements vont travailler et c’est pourquoi y a perturbation dans les quartiers. Donc  je suis confiant, la pluie s’annonce la ville de Kankan aura le courant tous les jours », a promis Souleymane Camara, directeur d’EDG à Kankan. 

Avant d’ajouter : ‘‘Le problème de perturbation de la desserte du courant électrique à Kankan n’est nullement lié à la gratuité annoncée par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Covid19, nous on est là pour respecter les lois du pays. Donc ce que l’Etat a demandé, nous on l’applique à la lettre, nous on ne fait pas le contraire. Si vous voyez depuis que le gouvernement a annoncé que les factures ne seront pas payées durant trois mois, nos équipes sont toujours sur le terrain jusqu’à présent ; si c’était la cause les équipes de terrain allaient croiser les bras et s’assoir. Mais tous les jours nos équipes sont sur le terrain et ceux qui sont aussi à la centrale, ils sont là-bas en train de travailler nuit et jour. »

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com