La Mamaya est annulée cette année. C’est une annonce faite dans la soirée de ce mardi 28 juillet 2020, par l’association Sèrè Diamanadiya N°1, organisatrice de la plus célèbre manifestation culturelle de la région de Kankan.

Les organisateurs justifient l’annulation de la manifestation culturelle par le respect de l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République dans le cadre de la riposte contre la COVID-19. «  Cette année,  l’humanité est confrontée à une pandémie, qui n’a pas épargné même le pèlerinage à la Mecque. Les mosquées ont été fermées.  C’est compte tenu de toutes ces réalités que la notabilité en commun accord avec le Sèdè qui organise cet événement cette année, a convenu de l’annuler, pour éviter la propagation et contamination du COVID», a déclaré Mohamed Lamine Ringo Kaba, de la coordination des Sèdès (associations).

La Mamaya n’est pas qu’une réjouissance culturelle. A travers elle, « des salles de classe ont été construites à Kankan sans un seul franc de l’Etat. L’hôpital régional a été doté d’une chambre froide sans parler des nombreux forages réalisés dans des centres de santé et mosquées.  Cette année,  c’est une bibliothèque qui est en chantier et presque finie maintenant dans la cour de la grande mosquée, et elle sera inaugurée et mise à la disposition de nos autorités religieuses », a-t-il relaté. 

Pour rappel, la Mamaya est une grande réjouissance culturelle organisée pendant chaque fête de tabaski. Elle est une danse mandingue au rythme solennel, traditionnellement dansée sur un rythme majestueux par des hommes et des femmes, tous vêtus de d’habits brodés et imbibés d’amidon. Depuis sa création en 1936- 1937, la Mamaya,  n’est pas à sa première annulation. En 2015, elle a été annulée pour cause d’Ebola.

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com