Guineans fill up their cars at a gas station in Conakry on November 18, 2010 after Guinea imposed a state of emergency following post-election violence. The International Crisis Group said 12 people had been killed in street clashes since Alpha Conde was announced the winner of a presidential run-off on November 15. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Ce mercredi 31 juillet, un arrêté conjoint des ministres des Hydrocarbures, du Budget et des Finances fixe à partir du 1er août, le prix à la pompe de l’essence, du gasoil et du pétrole à 10.000 Francs guinéens, soit une augmentation de 500 francs guinéens.

Selon une source officielle que nous avons contactée, ‘‘sur le marché mondial, les prix du pétrole ont fortement grimpé en début de cette semaine en prévision de l’annonce par la Réserve Fédérale américaine (Fed) mercredi d’une baisse des taux d’intérêt. Par ailleurs, ajoute notre source, les tensions persistantes dans le Golfe persique ont également continué de pousser vers le haut les prix de l’or noir’’.

A partir de ce 1er août, le prix du carburant est revu à la hausse dans plusieurs endroits du monde. C’est le cas de la Martinique où le sans plomb augment de 5 centimes et coûtera 1,54 euros le litre au lieu de 1,49 euros.

Focus de guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici