Ce mercredi 31 juillet, un arrêté conjoint des ministres des Hydrocarbures, du Budget et des Finances fixe à partir du 1er août, le prix à la pompe de l’essence, du gasoil et du pétrole à 10.000 Francs guinéens, soit une augmentation de 500 francs guinéens.

Selon une source officielle que nous avons contactée, ‘‘sur le marché mondial, les prix du pétrole ont fortement grimpé en début de cette semaine en prévision de l’annonce par la Réserve Fédérale américaine (Fed) mercredi d’une baisse des taux d’intérêt. Par ailleurs, ajoute notre source, les tensions persistantes dans le Golfe persique ont également continué de pousser vers le haut les prix de l’or noir’’.

A partir de ce 1er août, le prix du carburant est revu à la hausse dans plusieurs endroits du monde. C’est le cas de la Martinique où le sans plomb augment de 5 centimes et coûtera 1,54 euros le litre au lieu de 1,49 euros.

Focus de guinee7.com