Du haut de la tribune du parti au pouvoir, à Conakry, ce samedi 4 janvier, Bany Sangaré, directeur de l’office national des chargeurs, s’est évertué à dévoiler les stratégies que l’opposition compte entreprendre pour empêcher les élections. 

Il y a des partis dits de l’opposition, qui si nous partons aux élections législatives transparentes, apaisées, ils n’auront pas un seul député

 ‘‘On crée les partis politiques pour compétir aux élections nationales et exercer le pouvoir. Vous prenez un parti politique, qui est à tous les niveaux de la composition de la CENI, des membres de CAERLE, des membres des bureaux de vote sont présents le long de tout le processus, d’amont en aval. Les partis politiques sont présents partout. La recomposition de la CENI qui a eu lieu, c’est la parité mouvance présidentielle et opposition. Ils sont partout’’. 

‘‘Mais qu’est-ce qui se passe réellement ? Il y a des partis dits de l’opposition, qui si nous partons aux élections législatives transparentes, apaisées, ils n’auront pas un seul député. Des partis politiques comme l’UFR, s’ils partent aux élections avec l’UFDG, le RPG et tout, je ne sais pas quelle est la circonscription qu’il va remporter ! C’est pourquoi, ces partis se regroupent comme ils ont vu que l’enrôlement qui s’est passé le peuple de Guinée a compris qu’exercer le pouvoir, conquérir le pouvoir c’est absolument dans les urnes et rien que dans les urnes. Et se sentant perdants, ils décident de ne pas présenter des candidats et d’empêcher même des élections. Et même prononcer le mot qu’on ne veut même pas entendre en Guinée entre guillemets, ce qui est dangereux pour un parti politique ; extrêmement grave, très grave’’. 

Comment on peut empêcher une élection d’un pays avec plus de 12 000 bureaux de vote ?

‘‘Comment on peut empêcher une élection surtout d’un pays, avec plus de 12 000 bureaux de vote repartis sur l’ensemble des villages, des districts et des secteurs ; tu vas empêcher cela comment ? mais qu’est-ce qu’ils veulent ? ils veulent commencer par le processus d’affichage qui va commencer très bientôt. Quand on va afficher les listes provisoires, ils viendront pour les déchirer dans certains quartiers. Nous vous informons déjà que les comités de base du parti, les sous sections du parti, les responsables des sections doivent rester vigilants, aux côtés des CAERLEs, des commissions administratives qui vont être constituées à cet effet, pour empêcher tout citoyen qui viendrait dans l’intention de déchirer une liste affichée pour les citoyens. Deuxièmement, ils veulent encore quand on va commencer à distribuer les cartes d’électeurs, ils viennent dans un secteur ou dans un quartier pour commencer à insulter tout le monde, provoquer la bagarre et s’emparer du lot des cartes d’électeurs pour pouvoir les déchirer en fin de compte. Voilà, un peu quelques stratégies qui sont égrainées chez eux là-bas, pour endormir les Guinéens. Mais ils ne savent pas que le RPG Arc-en-ciel est un parti vigilant, est un parti qui ne dort pas’’. 

nous nous donnerons les mains pour que ces élections non seulement se tiennent, mais de façon régulière, apaisée et normale

‘‘Nous en tant que RPG Arc-en-ciel, les alliés, les partis et associations membres de la CODENOC, donnons-nous les mains et les partis de l’opposition qui ont présenté des listes de candidatures à ces élections, nous nous donnerons les mains pour que ces élections non seulement se tiennent, mais de façon régulière, apaisée et normale’’.

‘‘Ce n’est pas pour rien que la CODENOC a fait cette déclaration, c’est une déclaration pour attirer l’attention de l’ensemble des populations guinéennes que cette opposition que nous avons en face de nous, est une opposition irresponsable. Parce que le RPG Arc-en-ciel, on a une histoire. En 2000, on a boycotté les élections législatives, mais nous avons vu ce que ça nous a causé, de 2000 à 2008 le RPG n’était pas à l’Assemblée nationale, ce qui n’était pas normal. Un parti politique a pour objectif de conquérir et d’exercer le pouvoir en république de Guinée’’.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités