Joint hier, jeudi, par nos confrères de la radio Espace FM, l’Honorable Ousmane Gaoual Diallo, du principal parti d’opposition, s’est indigné du fait que son leader ait été interdit d’accès au parking VIP de l’aéroport international de Conakry.

Il a tout d’abord tenu à mettre quelques points sur les i : « D’abord, il faut corriger un certain nombre de contre-vérités. Que le chef de file de l’opposition a une voiture de fonction VA ; ce qui est faux !  Ensuite, moi je suis surpris qu’il ait dit qu’il n’y a que le président de l’assemblée qui a accès.  Cette question fera l’objet d’une discussion, je crois, parce que l’ensemble des députés sont concernés. Et je profite pour lui dire qu’aucun député guinéen n’a une voiture VA. Il y a 12 ou 13 personnes de l’assemblée qui en ont ; tout le reste, c’est des voitures RC. Il faut bien qu’il le comprenne ».

Ensuite, il a fait remarquer que : « Je pense aussi qu’il n’a pas répondu à la question de Tamba, est-ce que c’est la personne qui est VIP, ou c’est la voiture ? Cela aurait pu lever un peu, un coin sur ces dysfonctionnements et ces comportements qu’on retrouve chez ce personnage. Cela est très grave, parce que Monsieur Cellou Dalein n’est pas à présenter. Même s’il venait dans un taxi, je pense qu’une fois qu’on a identifié la personnalité et qu’on sait qu’il est président d’une institution, ancien premier ministre de ce pays et député aussi, je pense qu’il n’y avait pas à s’enorgueillir (…) »

Enfin, il déclaré que : « Ce que je sais, c’est qu’on a empêché son véhicule d’entrer ; donc il a fait le trajet à pied. Parce que l’avion était en retard et lui était en retard, donc il n’a pas continué la discussion avec eux. Je ne pense pas qu’il ait même eu le temps d’aller au salon VIP, parce qu’il était en retard. Ce qui est clair et déplorable, c’est de voir qu’un fonctionnaire nommé ne connait même pas les responsabilités les plus importantes de son propre pays et vient raconter ces élucubrations dans une radio (…) Je pense que ce type de comportements, ce type de personnages, ils sont là pour ternir l’image. Autre contre-vérité, il dit qu’en France, il n’y a pas de place VIP du tout. Quand les députés, les ministres, les personnalités, les chefs de partis politiques, les opérateurs économiques le plus importants voyagent, ils ont accès jusqu’à la piste par une voiture et cela par une voie dérobée qui leur permet d’accéder à ça.  Je pense que lui, il ne sait pas ce qui se passe. Il faut faire attention, notre pays a trop de zèle, trop de démagogie, trop de petits fonctionnaires comme ça. Des primates très très évolués, et qui se comportent comme ça dans la sale scène publique guinéenne, c’est honteux et c’est quelque chose qui est condamnable »

Une synthèse faite par Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici