Intervenant chez nos confrères de la radio Espace FM, jeudi dernier, le directeur général de la SOGEAC (Société de gestion de l’aéroport de Conakry), Sékou Mai Diarra, a essayé tant bien que mal de légitimer le refus d’accès au chef de file de l’opposition, Elhadj Cellou Dalein Diallo, au parking de l’aéroport.

Il a tout d’abord déclaré que : « Je voulais simplement rectifier que Monsieur Cellou Dalein Diallo n’était pas dans un véhicule de commandement. Nous avons interdit, vous le savez plus que moi, parce que vous êtes journalistes, qu’il y a trop de pagaille à l’aéroport de Conakry. Tout guinéen se dit VIP en Guinée. Véhicule RC, VA ; or, les VIP sont connus de par la loi. L’ambassadeur directeur du protocole d’Etat a donné par la loi, des membres qui sont des VIP, citant les ministres du gouvernement, les ministres conseillers à la présidence, les chefs d’états-majors de l’armée, les présidents des institutions républicaines, le directeur général de la police, le directeur général de la douane, les diplomates, les chefs de mission diplomatiques, donc les CMD, les CC, qui ont droit au parking VIP et au salon VIP et au salon diplomatique ».

« Hier, il semblerait que, par les informations que j’ai reçues par la sécurité, Monsieur Cellou Dalein est venu dans un véhicule RC ; on ne le connait pas ! Ce sont ses agents qui sont sortis pour le dire, et on a dit : « Non, RC ne rentre pas ». Il a publiquement répondu aux agents qu’il comprend que c’est le président de la République qui a donné instruction de le bloquer partout où il va », a-t-il poursuivi.

Ensuite, Diarra a précisé que : « Tous les véhicules VA, ne rentreront plus au parking VIP ; les chefs de section ont des VA, de simples agents ont des VA. Sont-ils des VIP ? Je dis non ! Les VIP, ce sont les ministres. Dans les jours qui suivront nous donneront des macarons infalsifiables, qui seront collés sur les vitres des véhicules. Aux présidents des institutions, Monsieur Cellou Dalein Diallo, en tant que chef de l’opposition, est autorisé de par la loi, quand il est présent, de rentrer au VIP. Personne ne peut le lui interdire cela. Il est parmi les VIP. Les députés ne sont pas des VIP ; c’est le président de l’Assemblée nationale qui est VIP. »

A la question de savoir si un VIP venu dans une voiture marquée RC a droit au parking VIP, le DG de la SOGEAC estime que : « C’est ce que nous voulons rectifier. Quand Monsieur Cellou Dalein Diallo se déplace, il est avec 5 à 6 véhicules ; les gens sont en train de crier derrière pour faire des choses… »

Est-ce que c’est la personne ou le véhicule qui est VIP ? A cette question, il répond que : « Tous les chefs ont un véhicule de commandement ; les présidents des institutions ont des véhicules de commandements où c’est marqué VA, RC. Je pense que ce sont des véhicules des particuliers roulants. C’est différent d’un VA, ou d’un CMD ou d’un CC ».

A l’observation selon laquelle, le chef de file de l’opposition n’a pas reçu de voiture VA venant de l’Etat, il a déclaré que : « A ce que je sache, la loi confère au chef de file de l’opposition le statut de VIP. Si je ne m’abuse, le gouvernement guinéen a donné un budget au chef de file de l’opposition, parce qu’il est reconnu par la loi ».

A la question de savoir s’il a des informations, selon lesquelles le chef de file de l’opposition aurait été doté ou non d’une voiture de commandement lui permettant d’accéder, selon lui, au parking VIP, il a retorqué que : « Monsieur, s’il vous plait, moi je ne parle pas de politique ; ce n’est pas à politiser cette affaire-là. Ce que nous disons, nous voulons une réorganisation de l’aéroport de Conakry. Tout le monde vient bomber la poitrine à l’aéroport de Conakry. Vous savez qui je suis ? Je suis ceci ou cela… »

Une synthèse faite par Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici