La vedette du football mondial, le Camerounais Samuel Eto’o a lancé une campagne pour mettre fin à ce qu’il a appelé l’exploitation illicite de jeunes talents dans le football, notamment en provenance de l’Afrique.

L’attaquant de Chelsea FC, actuellement âgé de 32 ans a mis en place un fonds dans la cadre de son initiative visant à lutter contre le trafic de jeunes footballeurs africains, ont confirmé ses collaborateurs.

Les statistiques officielles montrent que chaque année, près de 15.000 jeunes africains sont envoyés clandestinement en Europe pour y poursuivre leurs rêves de faire carrière dans le football. Pour cela, ils se voient proposer d’importantes sommes d’argent, dans l’espoir de les voir signer des contrats lucratifs, mais à l’arrivée, ils sont laissés à eux-mêmes.

Eto’oo a fait un important don à Foot Solidaire, une organisation qui protège les jeunes joueurs de l’exploitation abusive.

Jean Claude Mbvoumin, le président de Foot Solidaire a confirmé qu’il avait eu avec Eto’oo, une rencontre « cruciale » à Londres, au cours de laquelle il a discuté de ce phénomène avec la star camerounaise du football.

Eto’oo et Mbvoumin se soucient tous les deux du fait que “Des joueurs d’à peine 12 ans soient ciblés par les agents qui les éloigne de leurs familles par la ruse, en leur faisant miroiter des essais fictifs dans des clubs européens ».

Mbvoumin, un ancien joueur de l’équipe du Cameroun des moins de 20 ans a déclaré : “En Afrique les trafiquants contactent les familles pour les faire payer beaucoup d’argent ».

APA

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici