« Nous avons décidé de suspendre les manifestations pour les reprendre lundi, afin de permettre à nos militants et à la population de souffler », a déclaré à l’AFP par téléphone le chef de file de l’opposition, l’ex-Premier ministre Cellou Dalein Diallo.

Depuis deux jours, l’axe Hamdallahi-Bambéto-Coza est le théâtre des affrontements entre jeunes manifestants de l’opposition et forces de l’ordre. Ce mardi, de nombreuses boutiques et magasins ont été pillés sur cet axe.

Selon le bilan officiel de la journée, 15 personnes ont été interpellées qui auraient immédiatement été déférées dans les différents tribunaux pour comparution. En plus, dix blessés (dont 7 admis aujourd’hui) sont toujours en soins à l’hôpital Donka. Et une fille serait décédée suite à une chute.

Bily Camara

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici