Une visite de terrain permettant de connaitre l’état de l’avancement du chantier de l’hôpital international indo-guinéen de Gbéssia, s’est effectué ce lundi 18 septembre, en présence de M. Albert Damantang Camara, ministre de l’Emploi, de l’Enseignement technique, porte-parole du gouvernement et du directeur de la Caisse de Sécurité Sociale.

Cette visite a permis au ministre Albert Damantang Camara et aux autres participants de connaitre les détails du projet piloté par la Caisse nationale de la sécurité sociale.

L’édifice imposant est bâti sur 3 hectares, dispose de 4 blocs et sera d’après les initiateurs, fourni en équipements de dernière génération et en personnel hautement qualifié.

Le porte-parole du gouvernement se disant très fière de cette visite, a remercié la caisse nationale, son Directeur général M. Malik Sankhon de lui avoir permis de voir ‘‘le travail gigantesque qui est en train d’être accompli pour pouvoir répondre à une préoccupation majeure du président de la République, à savoir fournir aux Guinéens, les infrastructures sociales de base et de qualité’’. Avant d’espérer que cet hôpital devienne ‘‘dans la sous-région, un l’hôpital de référence’’.

Malik Sankhon a pour sa part indiqué que c’est pour lui ”une satisfaction morale. Aujourd’hui que cet hôpital, gros ouvrage soit quasiment terminé, nous attendons la fourniture du matériel, afin que si Dieu le veut bien, en fin décembre pour que nous puissions avoir un hôpital opérationnel. Je suis très content, très content pour les Guinéens. Je suis très content du travail qui m’a été confié, je veux que monsieur le président et son gouvernement soient toujours fières de ce que je fais’’.

Pour l’importance de cet hôpital, il continue : ‘‘l’hôpital n’est pas construit que pour les assurés sociaux, mais pour tous les Guinéens et pour tous les malades quelles que soient leurs origines, qui viendront se faire soigner. Il n’y aura pas d’exclusivité, c’est ouvert à tout le monde.’’

Pour sa conception, M. Kunar, bailleur de fonds a estimé que ce projet est parti d’un constat. Selon lui, ‘‘ce projet de construction est un projet prestigieux, conçu suite à la visite que j’ai effectuée dans les pays de la sous-région, au Liberia, Sénégal, sierra-Leone, pour voir les facilités offertes aux Guinéens. Et pourquoi ils se rendent dans ces pays, pour des soins ? J’ai visité les installations hospitalières de tous ces pays, pour en savoir la cause. Une fois que j’ai su cela, j’ai conçu ce projet pour pouvoir répondre aux besoins des Guinéens et ce sera pour eux une fierté’’.

Quant aux détails, ‘‘tous les besoins de santé seront satisfaits dans cet hôpital, parce qu’une bonne partie du personnel viendra de l’Inde, de Philippine, du Maroc, mais aussi de la Guinée, j’ai prévu dans ce projet un institut qui facilitera le transfert de compétences’’.

Les équipes de construction continuent de travailler pour permettre au projet de finir entre novembre et décembre prochain.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici